La chandeleur et mardi gras ayant eu lieu il n’y a pas longtemps, nous avons fait des crêpes, tradition oblige !

En cherchant une bonne recette de pâte à crêpes, je suis tombée sur celle de M. Paul Bocuse. Gage indéniable de qualité, c’est celle que j’ai décidé d’essayer. Et autant dire, qu’elle a depuis été largement adoptée à la maison ! Monsieur trouve même désormais toutes les autres recettes bien fades.

Ingrédients :

Pour une quinzaine de crêpes, il vous faudra :

  • 50 g de beurre
  • 250 g de farine
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 3 oeufs
  • 50 cl de lait
  • de l’huile pour la crêpière/poêle

 – La recette ne précise pas de rhum, mais chez nous le rhum dans les crêpes c’est la base, du coup nous en avons rajouté… –

La recette :

  • Premièrement, faîtes fondre le beurre.
  • Pendant ce temps, versez la farine, le sucre, le sel et les œufs dans un saladier.
  • Ensuite, ajoutez le lait et mélangez délicatement au fouet, puis ajoutez le beurre.

Attention, la première fois, j’ai peut-être sur-interprété “délicatement”.. Si vous mélangez trop délicatement, ça sera grumeaux assurés…

  • Laissez ensuite reposer la pâte pendant 1h.
  • Après le temps de repos, faîtes chauffer une poêle préalablement huilée. Versez une louche de pâte, puis faîtes dorer la crêpe avant de la retourner etc..

La dégustation :

Hormis un petit bémol sur la notion de “mélanger délicatement“, cette recette est tout simplement géniale ! La consistance de la pâte est parfaite pour facilement faire le tour de la poêle. A la maison, c’est devenu LA recette de pâte à crêpes par excellence. Nous ne jurons plus que par celle-là. Au petit déj’, au gouter, en dessert. Les crêpes sont fines et légères, carrément délicieuses. Un véritable régal !

Pour ce qui est de la garniture, ce sera bien sûr selon votre goût ! Nature, au sucre, au miel, au chocolat, ou encore à la confiture, chacun déguste sa crêpe à sa manière ! Vous votre crêpe, vous l’aimez à quoi ? 

Pour nous, ça sera au Nocciolata, une pâte à tartiner choco-noisettes qui n’a rien à envier au célèbre Nutella !..

Cette pâte, nous l’avons découverte en Italie, un matin au petit déjeuner. A la première bouchée, notre réaction a été unanime ! En se renseignant un peu, nous avons réalisé que son goût n’était pas le seul avantage : issue de l’agriculture biologique, sans OGM, sans conservateur, mais surtout sans huile de palme (de l’huile de tournesol à la place), de meilleurs apports nutritionnels et, gros plus, pas d’émeute au supermarché à la moindre promo.. Normalement vous pouvez y aller tranquille sans prendre un pot en pleine tête !

La Nocciolata se décline en plusieurs versions. La classique avec ou sans lait, la Nocciolata Bianca qui contient plus de noisettes et moins de sucre, et la crunchy, notre préférée. La marque Rigoni di Asiago propose également d’autres gammes de produits, comme du miel et des confitures.

Et vous, comment faîtes vous les crêpes ? Avez-vous des astuces à partager ? N’hésitez pas à me dire en commentaire !

1 Comment on Recette de crêpes (par Paul Bocuse) et revue Nocciolata

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.