Si vous me suivez sur Instagram, je vous ai parlé du cadeau que mon copain m’a fait pour la Saint-Valentin : la Cricut Maker. Dans cet article, je vous fais un retour sur la machine, les accessoires, les créations réalisables, etc.

Grande passionnée de loisirs créatifs que je suis, cette machine me faisait de l’oeil depuis un petit moment. Véritable aide à la création, je rêvais de ce petit trésor pour accéder à un tout autre niveau, plus précis, plus simple, plus rapide.

Mais c’est le genre de machine qui a un coût. Un achat que l’on ne fait pas à la légère et pour lequel il vaut mieux bien se renseigner avant d’investir. Après quelques mois d’utilisation, je vous donne mon retour d’expérience. En espérant que cela puisse aider à y voir plus clair celles et ceux qui hésitent encore.

Attention toutefois, cet article n’a pas vocation à rentrer dans les détails d’utilisation de la machine. Il s’agit simplement d’une présentation générale et d’un avis global.

Sommaire

Qu’est-ce que Cricut ?

Cricut est une marque proposant, entre autres, une sélection de machines de découpe et d’écriture, nous permettant de laisser libre cours à notre créativité. Pour certains projets de loisir créatif, la découpe à la main peut s’avérer assez compliquée, surtout avec certains matériaux. Les machines Cricut permettent alors un gain de temps et de précision indéniable.

Cricut propose également des presses à textile (et bientôt à mugs), pour réaliser des transferts à chaud ainsi qu’un tas d’accessoires à utiliser en complément des machines.

Pour faire fonctionner les machines, un logiciel gratuit est nécessaire, appelé Cricut Design Space. Sur ce logiciel, il est également possible de souscrire à un abonnement payant – Cricut Access – permettant, en autres avantages, d’accéder à la bibliothèque d’images sans licence Cricut, à différents projets et à des polices d’écriture. Toutefois, l’abonnement n’est pas obligatoire pour utiliser la machine ainsi que le Design Space et, même avec un abonnement, certains projets ou images, notamment ceux sous licence, restent payants malgré tout.

Les différentes machines Cricut

Il existe différentes machines de découpe Cricut offrant plus ou moins de fonctionnalités (pour un prix plus ou moins élevé) :

  • Cricut Joy, machine compacte et portable coupant plus de 50 matériaux. Cette machine est vendue au prix de 189,99€.
  • Cricut Explore Air 3, coupant plus de 100 matériaux au prix de 299,99€.
  • Cricut Maker 3, l’ultime machine à la performance professionnelle, coupant plus de 300 matériaux. Elle est vendue au prix de 449.99€.

Cricut Maker 3 et Cricut Explore Air 3 sont de nouvelles machines, mais tant qu’il y aura du stock, il est encore possible de se procurer les versions précédentes – Cricut Maker et Cricut Explore Air 2 – pour un prix moins élevé. La principale différence réside dans le fait que les deux nouvelles machines peuvent découper jusqu’à 3 mètres en une seule fois et sans tapis, à la condition d’utiliser les Smart Materials commercialisés également par la marque.

Les machines sont fournis avec quelques accessoires qui varient selon celle que vous choisissez. Il est donc important de se renseigner sur ce point au moment de commander, notamment pour savoir quels accessoires vous pourriez souhaiter rajouter. Par ailleurs, la Cricut Maker ne se contente pas de découper et d’écrire, elle peut aussi graver, perforer ou encore embosser.

Cricut propose également plusieurs presses permettant la réalisation de transferts à chaud. Si ce type de transfert est réalisable avec un simple fer à repasser, une presse présente l’avantage de fournir une chaleur uniforme et permet de sélectionner précisément la température que l’on souhaite atteindre selon le type de matériaux à transférer.

Les accessoires indispensables

En plus de la machine, il vous faudra nécessairement investir dans quelques accessoires et, en tout état de cause, dans des consommables. Pour savoir quels accessoires acheter, il faut premièrement vous demander quelle utilisation vous souhaitez en faire, car c’est de cela que tout dépend.

Comme je vous le disais, les machines sont fournies avec quelques accessoires, mais selon les matériaux que vous souhaitez découper, il vous faudra peut-être investir dans le tapis adéquat ou dans les lames appropriées (sauf pour la Cricut Joy qui est compatible uniquement avec la lame à pointe fine déjà fournies). Pour ce qui est des tapis et des lames, pour ma part, j’ai pour l’instant uniquement acheté le tapis StandardGrip (dont la tenue est plus forte que le LightGrip) ainsi que la roue de rainage, pour marquer les plis. Je pense acheter prochainement la lame couteau et le tapis StrongGrip, mais ceux que j’ai me suffisent amplement pour les projets que je réalise actuellement.

Pour ce qui est des accessoires que je qualifierais d’indispensables, Cricut propose un kit d’outils essentiels. Celui-ci contient une paire de ciseaux, une pince courbée inversée, une raclette, une spatule et un crochet d’échenillage. Il existe également une version du kit contenant en plus un massicot et un stylet de rainage, ce qui peut être également utile, notamment si vous ne souhaitez pas investir dans la roue de rainage (ou si vous possédez la Cricut Joy).

Il vous faudra également des consommables. Encore une fois, tout dépend des créations que vous souhaitez réaliser. Toutefois, mon conseil pour débuter serait de vous procurer plusieurs types de papier pour vous familiariser avec la machine, ses outils et ses fonctionnalités et apprendre à la maîtriser avant de vous diversifier.

A savoir avant d’investir

Investir dans une machine Cricut, c’est un budget. Il vaut alors mieux bien se renseigner avant de se lancer. Hormis la machine en elle-même et les accessoires, il convient de garder à l’esprit que pour réaliser des créations il faudra forcément utiliser le logiciel Cricut Design Space.

Plusieurs options possibles : acheter des projets existants avec l’abonnement Cricut Access ou sur internet, en télécharger des gratuits, ou alors créer vous-même.

Si vous décidez d’utiliser des projets existants, il sera uniquement nécessaire d’apprendre à maîtriser le Design Space. Pour certains, ce logiciel n’est pas des plus intuitifs et peut donner du fil à retordre. Une période d’apprentissage peut être nécessaire.

En revanche, si vous souhaitez aller plus loin et créer votre propre projet, c’est encore un tout autre niveau de compétences qu’il vous faudra avoir ou acquérir.

Ne pas réussir à maîtriser la machine peut s’avérer très frustrant. Il me semble donc important de se poser toutes les questions possibles avant d’acheter une Cricut, aussi bien en termes d’utilisation que de connaissances. Mon conseil serait de vous assurer que vous disposez des connaissances informatiques nécessaires et que vous êtes à l’aise avec l’utilisation des différents logiciels de création, des termes techniques, du principe de vectorisation etc.

N’hésitez pas à regarder plusieurs tutos YouTube pour vous faire une idée des compétences requises !

Il faut savoir qu’aucun mode d’emploi n’est fourni avec la machine. En plus des tutos, je vous recommande de lire des articles, faire des recherches, assister à des formations (certaines sont payantes). Cependant, grand nombre des ressources sont en anglais et il me semble également important que cette langue ne soit pas un frein. Bien entendu, je recommanderais d’être une personne manuelle mais aussi de savoir faire preuve de patience et de ne pas être réfractaire à l’apprentissage.

Les créations

Quasiment infinies. Seule votre inspiration sera votre limite.

Du fait du grand nombre de matériaux qui peuvent être découpés, vous serez en mesure de réaliser énormément de créations selon vos envies. Mais pour essayer de vous éclairer autant que possible sur ce qui est faisable, laissez-moi vous lister certaines possibilités s’offrant à vous. Toutefois, cette liste n’est pas exhaustive et sert uniquement d’exemples et de démonstration.

  • Carterie et papeterie
  • Lightbox
  • Objets 3D
  • Décoration de multiples supports (ex : mugs & tasses, jarres, coques de téléphone, etc.)
  • Découpe de tissus
  • Personnalisation de textiles
  • Etiquettes
  • Pochoirs
  • Stickers….

Papiers, vinyle (pour personnalisation d’objets), flex ou infusible ink (pour personnalisation de textiles), tissus, bois de balsa, etc. Voilà autant de matériaux que vous pourrez découper et intégrer à vos créations, séparément ou en combinaison les uns des autres.

La machine permet également d’utiliser une fonction appelée Print then Cut. Ainsi, le logiciel s’occupera de réaliser tous les réglages utiles et d’envoyer votre création sur l’imprimante de votre choix pour pouvoir imprimer votre projet avant de le découper à l’aide de la Cricut. Cette fonctionnalité sert notamment à la réalisation de stickers.

Dans le Design Space, de nombreux projets sont par ailleurs proposés que vous pourrez vous procurer afin de les reproduire. La grande majorité des projets sont payants (ou inclus dans l’abonnement Cricut Access) mais cela peut constituer une source d’inspiration immense et une grande aide au démarrage.

Points forts et points faibles

Le plus simple pour vous décider avant d’investir dans ce type de machine est, à mon sens, de peser le pour et le contre, notamment vis-à-vis de votre utilisation.

Pour vous aider, voici ce que je considère être ses points forts et ses points faibles :

Point forts

  • Technologie impressionante et sophistiquée
  • Gain de temps sur les créations
  • Précision inégalable
  • Grand nombre de matériaux pouvant être découpés
  • Grand nombre de projets réalisables
  • Enormément de ressources (même gratuites) disponibles sur internet

Points faibles

  • Budget, notamment tous les à-côtés
  • Fréquent manque de réapprovisionnement en consommables chez les fournisseurs
  • Niveau de compétences requises
  • Absence de mode d’emploi de la part de Cricut

Mon avis en résumé

En résumé, cette machine me faisait de l’oeil depuis un moment et j’en suis complètement fan ! Elle a littéralement révolutionné pour moi le champ des possibles en matière de création. Le gain de temps et de précision sont indéniables et je ne m’imagine pas faire sans elle la moitié des projets qu’elle me permet de réaliser.

Cependant, cela n’empêche pas que je trouve que c’est une machine qui requiert un certain budget, pas forcément accessible à tous, bien que cela se justifie notamment par sa technologie.

A mon sens, elle nécessite également des compétences approfondies en informatique et dans les logiciels de création pour pouvoir pousser l’expérience plus loin. Cela n’enlève toutefois rien au charme de la machine et il suffit de l’avoir bien en tête avant d’investir.

Cricut nous offre là une expérience de loisirs créatifs incroyable. Maintenant, ce sont les presses qui attirent de plus en plus mon attention et il se pourrait que je craque bientôt.

En somme, un super investissement pour les passionné(e)s !

Et vous, connaissiez-vous cette machine ? Aimez-vous les loisirs créatifs et est-ce une machine dans laquelle vous pourriez investir ? N’hésitez pas à me partager votre avis ou vos conseils en commentaire !

8 Comments on Revue de Cricut (machines, accessoires, consommables…)

  1. Coucou, je ne connaissais pas du tout, faut dire que je ne fais pas de jolies choses de ce genre. En tout cas, je trouve tes réalisations très sympas, et effectivement cette machine a l’air fabuleuse.
    Bravo !

  2. Coucou Sophie,
    Pour les passionnés d’arts créatifs, ce doit être un vrai régal ,
    On peut y faire une multitude de choses sur différents supports.
    J’aimais beaucoup faire des activités manuelles il y a quelques années encore, mais j’ai un peu délaissé cette passion pour d’autres passions.
    Une jolie découverte qui a éveillé ma créativité.
    Des bisous

    • Coucou ma belle !
      Malheureusement, on n’a jamais assez de temps pour assouvir toutes nos passions. L’important est de faire celles qui te font vraiment plaisir sur le moment 🙂
      Bisous

    • Coucou !
      Merci beaucoup 🙂
      En effet, cette machine n’est utile que si on fait beaucoup de créations qui nécessitent de la découpe (et vu le budget il vaut mieux réfléchir avant d’investir)
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.